Règles de sécurité

La sécurité est essentielle dans notre sport et doit en tout temps être la priorité absolue des tireurs sportifs.


La première règle de base à ne jamais oublier :


Chaque tireur est personnellement responsable de l’engagement de son arme.

 

Cette règle signifie que dès que vous avez une arme en main, tout accident impliquant cette arme est de votre entière responsabilité.


Afin d’éviter tout accident, votre niveau de formation et la connaissance des règles du tir sportif, notamment des points liés à la sécurité, à l’utilisation et à la connaissance des armes doivent être suffisants, puis doivent être certifié par un moniteur agréé.


Les règles principales sont les suivantes :


Dans les stands de tir suisses, il est courant de parler des quatre règles de sécurité.

 

1.  Toutes les armes sont toujours considérées comme chargées.


Il n’existe pas d’exception. Agir donc en conséquence en restant totalement sérieux à ce sujet. Les accidents arrivent souvent avec des armes « vides ».

2.  Ne jamais pointer le canon de son arme sur quelque chose qu’on ne veut pas détruire (toucher).

L’inobservation de cette règle est la plus grande cause d’accidents de tir. Si quelqu’un enfreint cette règle et qu’on attire son attention dessus, la réponse habituelle est « mon arme n’était pas chargée ! » Toutes les armes sont toujours considérées comme chargées.


3.  Garder l’index hors de la détente tant que le dispositif de visée n’est pas sur le but (cible).

       

Un des réflexes innés de l’être humain est de crisper ses mains dans les situations de stress.

La force exercée par une personne qui sursaute peut atteindre 20 kg.
Si l’index se trouve sur la queue de détente (poids de détente 2,0 kg), un départ du coup involontaire peut en    résulter.


Par ailleurs, le temps nécessaire pour placer l’index sur la queue de détente est dans tous les cas plus courts que celui nécessaire pour aligner le dispositif de visée. Le tireur ne perd donc pas de temps et gagne en sécurité.

4.  Être sûr de son but.

Identifier le but avant de tirer, prendre garde aux conséquences en cas de ricochet, de manqué ou de perforation du but. Le tireur est responsable de chaque coup qu’il tire.


NOTE IMPORTANTE :

 

Ces règles ont été édictées par le DDPS dans le règlement 53.103 f « Pistolet 9mm 75, annexe 2 Pistolet 9mm 03 – Instruction ». Ce règlement n’est pas spécifique au tir en stand, mais concerne tout maniement d’une arme.


Respecter ces règles évitera des accidents pouvant avoir une issue fatale.


Attention : dans le règlement 53.103 f concernant l’instruction au pistolet, il est indiqué comment transmettre une arme de main à main.

 

Ce mode de transmission n’est pas autorisé en stand, une arme ne devant être manipulée que sur le pas de tir (RTSP- RTG 4.1), la transmission d’une arme n’est autorisée que rangée dans sa mallette ou son étui.

 

Pour les tireurs sportifs, ils adapteront la règle no. 3 selon leur formation au tir sportif donnée par leurs moniteurs J+S.

Télécharger
DDPS – Règlement 53.103 f - Pistolet 9mm 75, annexe 2 Pistolet 9mm 03 – Instruction
Règlement 53.103 f.pdf
Document Adobe Acrobat 1.5 MB